A    Mistral Bernard

 

 

 

MOSAIQUE

AUX

COULEURS    PROVENCALES

ET

AUTRES TEINTES

 

POEMES

 

 

 

IMPRIMERIE SPECIALE

DES PARAGRAPHES LITTERAIRES

DE PARIS

 

 

Dépôt légal : 3ème trimestre 1976

 

extrait Page 44 et 45 du receuil

 

 

 

AU BON MUSCAT

 

 

(introduit en Provence par le Roy René)

 

Oh ! que tu rends serein

Par la saveur spéciale

S’échappant de ton grain

Certes SARDANAPALE

Aurait, avec honneur,

Tâté son doux liquide !

Nenny au Jouisseur…

A nous ton moût  limpide,

Si fait pour s’installer

En notre doulce France…

 

Qui fit étinceler,

Jadis, sur la provence,

Ce nectar  de velours ?..

En planta ceps de vigne,

Surveillant leurs entours

D’une manière insigne…

Plus adroit que Bacchus,

Le Bon René qui règne

Croit vraiment mordicus

Au muscat, en imprègne

Son royaume et sa Cour.


 

 

 

 

Dès lors, partout l’on mande

Ce beau Jus, pour l’humour

De la langue gourmande.

L’échec des vins corsés

Auprès des Nobles Dames,

Dont les teints blancs, rosés

Ne veulent trop de flammes !..

 

« Merci, O ROY RENE,

Souverain digne et Sage,

De nous avoir donné

Et laissé pour Message,

A côté d’un grand goût

Pour les Arts et les lettres,

Ce nom moins Grand Bagoût

Que  ton cru donne aux êtres !.. »

 

Tous deux, soyez loués,

Boisson d’or et son Père.

Ceux, par vous enjoués,

Auront Lune prospère !